Le pouvoir inattendu de la musique sur l'évacuation du stress

Le stress est une réponse de l'organisme à une charge physiologique ou physique excessive par l'activation du système nerveux sympathique (SNS) qui provoque la réaction bien connue de « réponse combat-fuite ». Normalement, le stress est décrit comme un état susceptible d'affecter le bien-être mental et physique. Or toutes les formes de stress ne sont pas négatives ni dangereuses, bien qu'une activation continue du SNS puisse contribuer à des affections liées au stress comme des maladies coronaires et des troubles immunodépresseurs.

Diverses stratégies peuvent être adoptées pour gérer plus efficacement le stress. Parmi elles, le pouvoir de la musique sur la réduction des niveaux de stress a récemment fait l'objet d'examens détaillés qui ont démontré scientifiquement ses bienfaits. La musicothérapie en particulier est couramment utilisée en traitement complémentaire de différentes pathologies. Par exemple, une musique relaxante, généralement à tempo lent, peut réduire le stress, l'anxiété, la fréquence cardiaque et la pression artérielle chez les patients atteints de maladies coronariennes ou de cancers. De plus, il a été suggéré d'écouter de la musique avant, pendant et après une opération chirurgicale pour réduire les niveaux de cortisol.

La musique influe sur l'activité nerveuse du cerveau en modifiant les zones corticales et sous-corticale liées à l'attention, la mémoire et les fonctions motrices, telles que les zones limbiques et paralimbiques liées aux émotions. En outre, la musique renforce la capacité des deux hémisphères à travailler en synergie. Le rythme de la musique influe de différentes manières le comportement : par exemple, une musique harmonique lente et sans paroles et sans percussions accroît l'activité du système parasympathique en augmentant la fréquence des ondes alpha, entraînant une réaction de relaxation. Dans ces conditions, elle produit une relaxation musculaire et une baisse de la pression systolique, du taux de saturation en oxygène, de la fréquence cardiaque et de la fréquence respiratoire.

Il est néanmoins important de choisir le type approprié de musique selon le résultat souhaité. Il est suggéré que la relaxation du corps est facilitée par une musique entre 60 et 80 battements par minute avec des éléments mélodiques supplémentaires exécutés par des instruments spécifiques comme la harpe, le violoncelle et des instruments à cordes, intégrées avec des sons naturels de la forêt tropicale, des chants d'oiseaux et de la pluie. Il est recommandé d'écouter cette musique pendant au moins 20 minutes par jour, même si la durée, la fréquence, le moment de la journée et le type de musique varie d'une personne à l'autre.

En conclusion, la musique est un moyen efficace, abordable et sans danger de réduire le stress.