La belle histoire de l'activité physique et des endorphines

Lorsque vous pratiquez une activité physique, votre corps libère des substances chimiques appelées les endorphines. Ces endorphines interagissent avec les récepteurs du cerveau qui réduisent la perception de la douleur.

 

Un grand nombre de travaux scientifiques mettent en évidence une meilleure humeur et une tendance moindre à la dépression chez les personnes qui pratiquent régulièrement une activité physique.

Plusieurs mécanismes expliquent pourquoi la pratique d'une activité physique améliore l'humeur, parmi lesquels les endorphines. Lors de l'interaction avec les récepteurs du cerveau, les endorphines déclenchent une sensation de bien-être similaire à celle provoquée par la morphine.

On appelle cet effet « l'euphorie du coureur ». Il s'accompagne d'une approche positive de la vie quotidienne.

La pratique d'une activité physique accroît donc votre état de santé général et votre sentiment de bien-être et vous insuffle chaque jour un peu plus d'énergie.

Les endorphines agissent comme des analgésiques en diminuant la perception de la douleur et comme des sédatifs en offrant une sensation de sérénité.

La pratique régulière d'une activité physique a de multiples effets positifs avérés :

  • elle diminue le stress ;
  • elle allège l'anxiété et le sentiment de dépression ;
  • elle renforce l'estime de soi ;
  • elle améliore le sommeil.

Maintenant que vous savez que la pratique d'une activité physique est bienfaisante non seulement pour votre corps, mais aussi pour votre esprit, libre à vous de penser que vous être trop occupé(e) et stressé(e) pour l'inclure dans votre emploi du temps. Poursuivez toutefois la lecture de cet article, car vous y découvrirez le lien qui unit la pratique d'une activité physique au stress.

Presque toutes les activités physiques, de l'aérobic à l'entraînement musculaire en passant par le cyclisme et le yoga, apaisent le stress.

Peu importe que vous ne soyez pas un athlète ou que vous ayez perdu votre forme physique, vous trouverez sans aucun doute une activité sportive à inclure dans votre emploi du temps.

La pratique d'une activité physique s'apparente à de la méditation en mouvement. Pour en faire l'expérience, il n'est pas nécessaire de pratiquer le taï chi, le yoga ou toute autre activité similaire qu'on appelle communément « les activités pour le corps et l'esprit ». Les activités que proposent les centres de remise en forme ou les activités de plein air conviennent parfaitement à la réduction du stress.

Après un cours collectif de cyclisme, un jeu rapide de racquetball ou plusieurs longueurs à la piscine et vous aurez la sensation de vous être libéré(e) des soucis du quotidien et vous être concentré(e) uniquement sur les mouvements de votre corps.

Lorsque vous prendrez l'habitude d'apaiser les tensions du quotidien en vous bougeant et en pratiquant une activité physique, vous prendrez conscience que se concentrer sur une seule chose et l'énergie et l'optimisme que cela engendre vous aide à garder votre calme et votre lucidité dans tout ce que vous entreprenez.

Si, comme nous l'avons vu, toute activité physique, quelle qu'elle soit est bénéfique, nous recommandons de la pratiquer à une intensité modérée.

Pour la plupart des gens, il est inutile de consulter un professionnel de santé avant de commencer un programme d'exercice. En revanche, si vous n'avez pas pratiqué d'activité physique depuis longtemps, que vous avez plus de 50 ans ou que vous avez des problèmes de santé de type diabète ou maladie cardiaque, demandez conseil à votre médecin avant de commencer une activité physique.

À quelle fréquence pratiquer une activité physique pour tirer profit de la libération des endorphines ?

Essayez de pratiquer votre activité physique pendant 20 à 30 minutes au moins trois fois par semaine (quatre ou cinq fois par semaine serait idéal).

Commencez doucement si vous débutez. Pratiquez d'abord pendant 20 minutes, puis passez à 30 minutes.

Quelques conseils pour se mettre au sport ?

Préparez un programme facile à suivre et à respecter. Lorsque vous commencez à vous sentir à l'aise, vous pouvez varier la durée des exercices et les activités.

  • Choisissez une activité qui vous plaît : la pratique d'une activité physique doit rester un plaisir.
  • Faites une place pour votre programme dans votre emploi du temps.

Astreignez-vous à pratiquer votre activité physique. Si vous pratiquez régulièrement, cela deviendra rapidement une composante de votre mode de vie qui réduira votre sentiment de dépression.