La préparation physique des hommes les plus rapides sur terre

Comment devient-on le pilote de Formule 1 le plus rapide ? Jetez un coup d’œil à un centre de préparation physique d'avant-garde comme le McLaren Technology Centre et vous resterez de marbre.

Chaque semaine, des centaines d'experts travaillent sans relâche au contrôle, au réglage, à l'adaptation et à la l'innovation, dans un défi visant à tirer les meilleures performances des machines les plus complexes et les plus fantastiques sur la planète. Non pas les voitures mais les pilotes.

Pendant les courses pouvant durer jusqu'à deux heures, le corps d'un pilote de F1 est mis à rude épreuve comme dans aucun autre sport. À chaque tour de volant d'une voiture évoluant sur un circuit à une vitesse moyenne de 240km/h (150 mph), la pression moyenne exercée sur les bras du pilote peut atteindre plusieurs milliers de kilos.

Parallèlement, chacun des 1 250 virages à haute vitesse soumet les conducteurs à une terrible force d'accélération g. Cette pression, la charge que la gravité exerce sur un objet lorsqu'il accélère par rapport à la chute libre peut atteindre 5G. Il s'agit de cinq fois la force de gravité normale que chacun d'entre nous ressent, à la différence que la charge pèse sur le cou et les épaules.

Cet effort physique exténuant signifie qu'un pilote peut brûler 1 400 calories en une heure et perdre près de 3 kilos en sueur à l'issue d'une course. Le tout en maintenant une précision mentale qui réside non seulement dans la différence entre la victoire et la défaite mais aussi dans la limite entre la sécurité et les lésions potentiellement graves.

Avant 2004, ce phénomène posait aux écuries F1 comme McLaren un unique problème. Il était impossible de reproduire les contraintes de conduite d'une voiture de Formule 1 au cours d'une séance d'entraînement normal.

Technogym a alors eu une idée. Est-il possible de créer une machine d’entraînement F1 sur mesure à même d'aider les pilotes à développer la force suffisante pour résister aux contraintes auxquelles ils doivent faire face au cours d'une longue saison ?

La réponse à cette question pose fièrement en pièce maîtresse au centre de préparation physique McLaren – il s'agit du Technogym F1 Trainer.

Cette voiture de préparation physique sur mesure est dotée de technologie de pointe reproduisant les fortes contraintes imposées sur les bras et le cou dans le cockpit.

Les pilotes sont installés dans une reproduction de leur siège avec des câbles avant et arrière reliés au casque. Ces câbles produisent une résistance angulaire assistant les pilotes dans la préparation à l'effort physique lié à l'accélération et la décélération rapide de la voiture tandis que des crochets latéraux permettent l'exercice musculaire du cou pour aider les pilotes à contrer les effets des forces centrifuges.

On retrouve également un volant à contrepoids. Il affiche une charge nominale de 25kg pouvant être augmentée par paliers de 2,5kg afin de renforcer la charge sur les avant-bras à mesure que les pilotes progressent.

Plus récemment, Technogym a aussi doté le volant d'un mécanisme associant la force de gravité à un dispositif de vibration, pour reproduire les vibrations constantes observées sur piste.

Le F1 Trainer est devenu un instrument vital dans la préparation tant des jeunes pilotes que de haut niveau aux conditions extrêmes des week-ends de compétition.

« Dans chaque programme d’entraînement structuré que nous créons, on retrouve systématiquement une section intégrale consacrée au F1 trainer. » explique David Harvey, Directeur du rendement humain au McLaren Technology Centre et unique scientifique agréé en éducation physique et sportive au Royaume-Uni spécialisé en F1.

« Elle ne sert néanmoins pas seulement à la résistance. Nous y avons aussi recours pour aider les pilotes à se souvenir des pistes. Lorsqu'ils sont sur la machine, nous leur demandons de simuler au mieux une piste de leur choix en mémoire, nous la chronométrons et comparons le temps effectif en course au temps de la simulation sur le trainer. »

Selon Harvey la machine de Technogym inaugure un grand changement. « Avant de travailler avec Technogym, nous avions recours aux bandes élastiques et aux poids. Très honnêtement, les pilotes ne semblaient absolument pas évoluer dans un centre à la pointe de la technologie. Mais aujourd'hui, la technologie fait partie intégrante de toutes nos activités et grâce au F1 trainer, il ressort clairement que nous utilisons le meilleur équipement du centre. »

La machine F1 n'est pas le seul dispositif où l'innovation Technogym fait la différence au sein de

McLaren. Le potentiel d’entraînement à distance du Cloud MyWellness offre de réels avantages non seulement pour les pilotes mais aussi pour toute l'équipe McLaren.

Assurer le bien-être d'un effectif si considérable en déplacement la majeure partie de l'année est difficile, néanmoins l’entraînement en réseau offre de nouvelles solutions.

« Entraîner des personnes à travers le monde entier est un cauchemar mais c'est aussi un défi dont nous nous délectons. » confie Harvey.

« Le Cloud Technogym est un outil que nous avons commencé à intégrer. Il nous permet de fournir des programmes d’entraînement, non seulement pour les pilotes mais aussi pour toute l'équipe. Bien souvent, les hôtels où nous nous rendons sont dotés d'équipements Technogym et si nous connaissons au préalable les instruments à disposition, nous pouvons établir un programme avant l'arrivée de l'équipe. Nous apprécions considérablement cette possibilité. Sans outils comme le Cloud Technogym, cette opportunité serait impossible. »