Le skyrunning: courir pour atteindre le ciel

UN SPORT QUI SE DÉROULE EN HAUTE ALTITUDE ET CONSISTE À COURIR DANS LE CIEL.

C'est ainsi que Marino Giacometti décrivait le skyrunning dans une interview pour Mountain Blog. Pour ceux qui ne le connaîtraient pas, Marino Giacometti est le père de cette discipline qui consiste à courir en altitude. Les athlètes foulent beaucoup de terre, de pierres et un petit peu de bitume en empruntant des chemins et terrains entre vallées et flancs de montagnes, à des altitudes pouvant dépasser 4 000 mètres. C'est d'ailleurs l'expérience fascinante de courir dans de magnifiques cadres naturels qui vous fera supporter l'effort de cette activité qui met à rude épreuve vos muscles et votre endurance.
Alpes, Pyrénées, réserve de Yading en Chine ou montagnes des fjords de Trømso en Norvège... voici quelques-uns des lieux qui accueilleront les World Series 2019, sorte de championnat du monde de skyrunning. Mais prenons un peu de recul pour remonter aux origines de ce sport.

Les origines du skyrunning

C'est en 1992 que l'alpiniste italien Marino Giacometti a l'idée de faire du skyrunning une vraie discipline, en définissant des règles pour encadrer cette course dans le ciel. Il organise les premières courses sur le Monte Rosa (en Italie) et sur le Mont Blanc, puis crée en 1993 – avec le soutien d'une célèbre marque de vêtements de sport – un circuit mondial de skyrunning qui passe par l'Himalaya, les Rocheuses, les volcans du Mexique et les hauteurs du Kenya. C'est le début d'une belle histoire: année après année, le skyrunning ne cesse de susciter l'engouement, de telle sorte qu'en 1995 une fédération voit le jour, la FSA (Federation for Sport at Altitude), avant d'être remplacée en 2008 par l'ISF (International Skyrunning Federation). Le skyrunning commence alors à se répandre en dehors de son milieu de pratiquants de base (alpinistes chevronnés aimant courir) pour devenir un sport reconnu à tous les niveaux.

Skyrunning ou trail?

Petit à petit, le cadre du skyrunning se précise, lui permettant au fil du temps de se définir une physionomie claire et de se démarquer des autres disciplines proches : la course en montagne et le trail. La première se déroule en montagne et sur route, avec une altitude maximale de 3 000 mètres. Elle peut comprendre de courts tronçons de bitume (pas plus de 20 % de la distance totale), et la pente moyenne doit être comprise entre 5 % et 20 %. Le trail se pratique, lui, sur des sentiers et des chemins de terre, pas seulement en montagne, et ses courses se caractérisent par des distances élevées et des dénivelés pouvant atteindre 5 000 mètres.
Le skyrunning, tout comme la course en montagne, se déroule exclusivement dans des environnements montagneux, avec des tronçons sur bitume qui doivent représenter au maximum 15 % de la distance totale. En revanche, les parcours sont plus techniques et exigeants, et peuvent inclure des tronçons à effectuer à l'aide de cordes ou de chaînes. Pour les descentes les plus compliquées, les athlètes sont autorisés à s'aider de bâtons similaires à ceux utilisés en alpinisme. En outre, l'altitude peut dépasser 4 000 mètres. Les courses sont divisées en quatre groupes qui mettent à rude épreuve même les athlètes les plus entraînés : Vertical, Skyrace, Ultra et Extreme.

Comment se préparer pour le skyrunning

Le skyrunning est la discipline idéale pour tous les amateurs de sports très physiques désireux de vivre une expérience d'immersion totale dans la nature. Vous aurez la sensation de faire partie du paysage, dans un environnement incroyable accessible uniquement depuis les sommets des montagnes.

Se préparer pour cette spécialité n'est pas une promenade de santé, mais avec de la détermination et de la persévérance, c'est possible.

Avant d'essayer le skyrunning, il est important de se concentrer soigneusement sur la préparation physique, de courir beaucoup – afin de développer une excellente endurance –, mais aussi de passer du temps à s'entraîner en salle, avec des exercices de tonification visant à renforcer les muscles du corps. Dans ce sport, en effet, l'endurance seule ne suffit pas : force physique et souplesse sont également essentielles. Avec un tel triptyque, vous pourrez atteindre les plus hauts sommets, et courir vers le ciel.

Comment courir correctement

Actions naturelles pour notre corps, la course à pied et la marche font partie des activités qui vous permettent de brûler le plus de calories et de graisses. Pour préserver muscles et articulations, il est important de courir de la bonne façon. Mais comment savoir si nous nous y prenons bien ? Voici quelques aspects à prendre en compte avant de se lancer dans le skyrunning, ou dans la course à pied en général.
La posture
La posture est essentielle pour éviter de se blesser. En plus, une mauvaise posture entraîne une perte d'énergie, laquelle aurait pu vous servir à améliorer certains points de votre course, notamment la vitesse ou la distance. La tête doit être haute, la nuque alignée avec la colonne vertébrale, le regard fixé vers l'avant et non vers les pieds.
La foulée
Lorsque l'on parle de foulée pendant la course, on parle de la distance parcourue par le pied du moment où il quitte le sol jusqu'au moment où il le foule à nouveau. La foulée idéale est courte et rapide, le genou doit rester aligné avec les chevilles, tandis que le pied au sol doit se trouver plus en arrière par rapport au genou.
L'allure
Associée à la foulée, une bonne allure doit permettre des appuis au sol courts et rapides, et assurer un soutien correct du pied sur le sol. L'augmentation de la foulée doit être progressive et suivre les possibilités de nos jambes, sans excès pour ne pas provoquer de blessure ou d'effort. Pour connaître votre allure, vous pouvez compter pendant que vous courez le nombre de fois que votre pied droit foule le sol en l'espace d'une minute. Autre aspect à prendre en compte : la position du pied. En effet, il est important de poser l'avant-pied, et non le talon ou l'orteil, afin d'éviter d'endommager les mollets et les tendons d'Achille.

MYRUN et RUN PERSONAL : choisissez le plus adapté pour vous

Si vous êtes sportif et que vous adorez vous entraîner en musique, alors MYRUN est fait pour vous. Facile d'utilisation, silencieux et peu volumineux, c'est le tapis de course idéal pour un entraînement à domicile. Avec l'appli MYRUN, vous pouvez créer vos propres séances d'entraînement. La fonctionnalité Running Music choisit vos musiques favorites en fonction de votre rythme de course.
Run Personal, le tapis de course de la Ligne Personal dessiné par Antonio Citterio, s'adresse aux amateurs de design et de sport. Son moteur puissant et silencieux s'adapte à tous les types d'exercice, marche ou course, pour une expérience d'entraînement cardio professionnelle d'exception. Pour des séances d'entraînement encore plus motivantes et connectées, la technologie Run Personal s'appuie sur la console UNITY, qui offre un large choix de divertissements. Innovation, technologie et design : tel est le socle commun à tous les équipements de la Ligne Personal. Découvrez Cross et Recline Personal.
Ce site utilise ses propres cookies techniques, des cookies analytiques de tierces parties anonymes ainsi que des cookies de tierces parties pouvant effectuer des profils : en accédant à un élément/zone du site hors de cette bannière, vous acceptez l'installation des cookies. Pour en savoir plus ou ne pas donner votre accord à l'installation des cookies, veuillez cliquer ici. OUI