Musique et entraînement : trois playlists pour chaque moment de votre séance

auteur: Gabriele Ferraresi
Depuis au moins un siècle la médecine étudie le lien entre performance sportive et musique, mais ce n'est que récemment qu'une série de tests et de recherches ont montré comment la musique agit sur notre corps et surtout sur notre esprit pendant l'entraînement.


Playlist

Plus de musique, des séances moins épuisantes

Des recherches de l'Université Brunel de Londres ont par exemple montré que les sujets qui écoutaient le classique de Marvin Gaye I heard it through the grapevine pendant l'exercice ressentaient moins de fatigue et avaient l'impression d'une séance moins longue que sa durée réelle.

La musique est donc un stimulus fondamental pour s'entraîner plus longuement et rester en forme.


Playlist
Mais quel genre de musique est le plus adapté ? La clé est dans les bpm, les battements par minute, le rythme : Tristan et Isolde de Richard Wagner n'a pas le même effet sur notre cerveau que le dernier tube de Cardi B. Pour faciliter nos efforts en salle de gym - sur tapis ou sur vélo - il est préférable de choisir des chansons dont le rythme se situe entre 120 et 140 bpm.

La musique est donc un stimulus fondamental pour résister à l'effort et rester en forme.

Et les chansons de moins de 120 battements par minute ? Elles peuvent être utiles pour les séances d'étirement préliminaires, mais pas pour une séance intensive ou un 100 mètres. Dépasser les 140 bpm ? Généralement réservé aux styles punk hardcore, drum’n’bass, speed metal, ce rythme semble ne produire aucun effet sensible sur le corps.


Playlist
Dans son livre Applying Music in Exercise and Sport, le chercheur Costas I. Karageorghis explore plus en profondeur les liens entre la musique et les mécanismes qui influent sur notre performance. Il démontre en effet que nos performances peuvent s'améliorer de 15 à 20% lorsque nous écoutons de la musique à l'entraînement, et ajoute que les sujets qui le font ont besoin de 7% d'oxygène de moins que ceux qui ont le bruit de fond de la salle de gym pour seul environnement sonore.
The home of Motown, home to the historic label of Marvin Gaye, Jackson 5 and many other icons of soul and black music
Le pop et le rock sont parfaits pour rester dans la bonne plage de bpm, et depuis longtemps des playlists ont été conçues spécialement pour l'entraînement. L'idéal ? Accorder les chansons à l'humeur et à l'activité d'entraînement, en évitant les rythmes trop syncopés ou trop changeants au sein du même morceau.

Le mieux est d'avoir un rythme constant, capable d'accompagner notre fatigue de manière fluide et surtout de nous alléger.

Effets secondaires et petites précautions pour écouter de la musique

Des effets secondaires ? Pas vraiment, mais avec casque ou écouteurs, il vaut toujours mieux faire attention au volume, surtout si notre effort se déroule sur une route au trafic dense, où il est essentiel pour notre sécurité d'entretenir le contact avec les bruits qui nous entourent.
Un autre effet indésirable, souligné par Marcelo Bigliassi, chercheur à l'Université Brunel, est qu'écouter de la musique pendant l'exercice physique constitue une sorte de « dopage naturel », dont nous n'arrivons plus à nous passer. Le risque ?

Ne plus être capable de nous entraîner sans la musique qui allège nos efforts. Mais c'est un risque que nous acceptons de courir.

Trois playlists de séance d'entraînement

Comme nous l'avons récemment écrit, les bpm sont très importants pour définir le concept de playlists. Les battements par minute servent en fait à définir la métrique de la musique (ou plus simplement, l'entrain qu'elle sollicite), et puisque la même unité mesure le rythme cardiaque, les deux concepts sont étroitement liés en particulier dans les activités cardio (comme le spinning, le running ou le vélo elliptique en salle).
Training and music: a combination confirmed by science
Ici, nous nous intéressons toutefois aux chansons à écouter pendant l'entraînement, et les BPM dont nous parlons font référence à la musique et non au rythme cardiaque.

Nous avons donc sélectionné une série de playslists Spotify adaptés au rythme de chaque situation de séance d'entraînement.

Échauffement pop (130 BPM)


Playlist
Une playlist qui connaît un grand succès sur Spotify, avec près de 100 000 abonnés, conçue pour ceux qui veulent s'entraîner en écoutant des chansons d'aujourd'hui. Les morceaux, principalement électroniques, reposent sur un drop conçu pour dynamiser votre séance. La présence d'artistes comme Armin Van Buuren assure de belles progressions, si nécessaire.

Runner’s Club (160 BPM)


Playlist
Runner's Club
Il s'agit d'une autre playlist très populaire. Runner's Club fait appel à la nostalgie et aux souvenirs pour vous aider à donner le meilleur de vous-même pendant la séance.
Running is an activity with which music goes perfectly together

Running to Rock (170-190 BPM)


Playlist
Running to Rock
La playlist officielle de Spotify la plus populaire se place dans les niveaux de BPM les plus élevés (170-190). La recherche scientifique a établi qu'une musique intense et énergique contribue à la performance athlétique.

Une étude de l'Université Georgia Southern a prouvé qu'une musique aux BPM élevés aidait la plupart des grands athlètes à atteindre un haut niveau de performance.

Girl with earphones runs to the park
Ce type de musique permet à certains moments de la séance d'améliorer les performances de l'athlète, son humeur et son enthousiasme avant une compétition. Une musique intense permet donc d'instiller une énergie positive dans l'esprit de l'athlète, mais aussi de modifier son humeur en cas de difficulté à se concentrer sur la séance. La sélection Running to Rock réunit entre autres des morceaux à rythme enlevé de rock contemporain de Papa Roach, In Flames et Within Temptation, parfaits pour une décharge d'énergie sans concessions.

/related post

Tout le monde parle de détox

Nombreuses sont les personnes à utiliser ce mot mais peu d'entre elles connaissent réellement sa s...

Ce site utilise ses propres cookies techniques, des cookies analytiques de tierces parties anonymes ainsi que des cookies de tierces parties pouvant effectuer des profils : en accédant à un élément/zone du site hors de cette bannière, vous acceptez l'installation des cookies. Pour en savoir plus ou ne pas donner votre accord à l'installation des cookies, veuillez cliquer ici. OUI