Champions Train With Technogym: Oliver Zeidler

« Mon tout premier souvenir lié aux Jeux olympiques remonte à l’époque où je feuilletais d’anciennes éditions des Jeux, à la recherche des photos sur lesquelles figurait mon grand-père. Ensuite, il s'asseyait au coin du feu et nous racontait ces étés magiques, le dur labeur et les médailles ».

La voix d'Oliver Zeidler est profonde, entière, comme si elle venait directement d'une autre époque et portait en elle tout le savoir de générations uniques.
C’est peut-être effectivement le cas, si l'on pense à l'incroyable patrimoine génétique de ce jeune rameur allemand, dont le grand-père, Hans-Johann Färber, est à l’origine d’une magnifique prouesse olympique consacrée par une médaille d’or gagnée à domicile, à Munich, en 1972, lors des Jeux qui sont entrés dans l'histoire aussi pour la tristement célèbre organisation Septembre noir.
Né en 1996, Oliver fait preuve d'un grand respect pour la tradition et d'une véritable passion pour l'histoire olympique, des aspects fondamentaux de son caractère forgés par des évènements familiaux, qui font aujourd'hui de lui un véritable rêveur.
La natation a été le premier amour du petit de la famille Zeidler, même s'il n'a jamais été vraiment petit. C’était déjà un premier rapport avec l'eau qui, d’ailleurs, semblait lui ouvrir les portes de la grande aventure des anneaux olympiques. Spécialiste de la nage libre, Oliver est arrivé au sommet, en devenant champion d'Allemagne junior, et en frôlant une participation à Rio 2016.

Mais le jeune talent ne se laisse pas abattre et, après avoir réorganisé son équilibre interne, il trouve une nouvelle motivation dans le sport traditionnel de la famille : l'aviron, auquel il décide de se consacrer corps et âme en partant de zéro. « Je sentais que quelque chose de différent m’attendait, je savais que j'avais d'autres choses à dire dans le monde du sport, qu'il restait quelque chose dans mon réservoir ».

Changer de sport n’est pas une mince affaire. Plus ce changement se fait tard, plus les difficultés en cours de route sont grandes. Les muscles ont une mémoire, et adapter votre machine à un nouveau mouvement demande beaucoup d’efforts et de volonté.

Bien sûr, avoir de la volonté est un bon début, mais elle ne suffit pas à elle seule. Oliver a pu atteindre le sommet grâce au travail pur et simple, le travail acharné, qui est un pilier fondamental de la discipline préférée de la famille Zeidler : « Parfois, vous ressentez la douleur dans vos muscles. Vous sentez que le dur labeur vous frappe soudainement. Mais à la fin, comme par enchantement, lorsque vous avez gagné votre place dans une grande finale, tout rentre dans l’ordre. Tout prend un sens et vous pouvez enfin montrer ce dont vous êtes capable et ce que vous valez ».

En très peu de temps, Oliver est devenu l'homme à battre, tant en Europe, où il a remporté deux championnats continentaux consécutifs, à Lucerne et à Varèse, que dans le reste du monde, en décrochant une médaille d'or aux Championnats du monde 2019 à Ottensheim. Une ascension fulgurante, exaltante, qui a bouleversé le classement mondial et projette les espoirs de l'Allemand vers des rêves de gloire olympique.

À l'approche des Jeux de Tokyo 2020, son nom résonne parmi les favoris qui s’attitreront les médailles les plus importantes. D’ailleurs, Oliver sait tirer parti de cette pression sans précédent : « Ma seule pensée à l'heure actuelle est d'aller au Japon et de tout faire au mieux sans négliger aucun détail. Gagner une médaille d'or olympique comme mes aïeux, et écrire ainsi mon propre chapitre dans le grand livre de notre famille est un objectif mais aussi un rêve ».

Et il faut croire que, s'il accomplit cet exploit, c’est lui qui prendra directement la relève la prochaine fois, au coin du feu, après son grand-père.

Au cœur des succès d'Oliver Zeidler, il y a des heures et des heures d’entraînement, ce qui est fondamental pour réaliser des performances efficaces.
Le champion européen d'aviron, qui fait de la force physique et de la vitesse ses atouts gagnants pendant les compétitions, choisit de s'entraîner avec Skillrow, le rameur d’intérieur capable d'améliorer la puissance anaérobie, la capacité aérobie et les fonctions neuromusculaires en une seule solution.

Découvrez Skillrow

Conçu pour les athlètes, Skillrow vous aide à améliorer votre endurance cardiovasculaire et votre puissance grâce à des exercices variés complets. Lemode Rowing est destiné à l'entraînement cardiovasculaire, tandis que le mode Power est destiné à l'entraînement en puissance ou à la simulation du rameur avec une résistance supplémentaire.
Skillrow est le rameur aux caractéristiques uniques : découvrez les sensations uniques de l’aviron sur l'eau grâce à Aquafeel, qui vous permet de suivre la courbe naturelle du coup de rame dans l'eau. La résistance augmente progressivement pour assurer un mouvement fluide et sécurisé, en évitant ainsi le contrecoup dans le bas du dos.
Connectez-vous et ramez : tout ce dont vous avez besoin pour vous entraîner comme un champion se trouve dans votre application Skillrow. Choisissez un défi, entraînez-vous avec les meilleurs et consultez les données en temps réel sur vos performances, en suivant vos progrès grâce à un récapitulatif détaillé de tous vos résultats après l'entraînement.

Pour la musculation, l'endurance et la stabilité hors de l'eau, Oliver Zeidler utilise les Dumbbells Technogym. Découvrez l'entraînement dans la section des programmes.

/related post

Dario Cologna : l'histoire d'un succès dans la neige

Dario Cologna, le premier athlète suisse à remporter une Coupe du monde de ski de fond, s'entraîn...