Lésion du genou au golf

Le golf est un sport pratiqué dans le monde entier qui devient rapidement de plus en plus populaire.La preuve de sa popularité et du succès du golf est son retour, après 112 ans, aux Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro.
Face à cet intérêt croissant, de nombreuses études scientifiques ont été récemment menées dans le but d'identifier les facteurs-clés influençant les performances au golf et les principaux facteurs de risque de lésion.
Accident during a round of golf
À cet égard, le golf est considéré comme un sport à faible impact, d'ailleurs de nombreux golfeurs pratiquent cette discipline comme une forme d'exercice à un niveau récréatif.
L'environnement social revêt également une grande importance parmi les participants pratiquant à ce niveau.Le golf est très populaire chez les générations plus âgées et il est souvent recommandé pour augmenter le niveau d’activité et pour favoriser la récupération suite à une arthroplastie totale du genou (ATG) (McGrory et al., 1995).
Ginocchio con problemi
Cependant, l'incidence des lésions du genou au golf est comparable à celle des sports à impact fort tels que le basket-ball (Borowski et al., 2008).En fait, les cas où des charges élevées sont exercées sur les articulations concernent directement les membres inférieurs.Cependant, des lésions chroniques et aiguës sont fréquemment constatées au golf, notamment au bas du dos et au genou (Gosheger et al., 2003).
D'après les différentes études, l'avis général, qui en ressort, tend à confirmer le lien probable entre les accidents de golf et les techniques médiocres ou incohérentes répétées dans le temps. La plupart des études scientifiques sur les lésions au golf ont porté sur celles liées au genou.
Knee Care

Les lésions principales chez les golfeurs

Les fractures ostéochondrales de la rotule, les fractures de stress au tibia et les déchirures du ménisque interne font partie des lésions les plus fréquentes de cette discipline.
Des études ont montré que les joueurs amateurs plus âgés courent un plus grand risque de se blesser au genou que les joueurs jeunes (Fradkin et al., 2005).L'hypothèse, que les joueurs peuvent être victimes de traumatismes à la suite de l'aggravation de conditions pathologiques antérieures, est compatible avec les résultats de nombreuses études. En effet, Gosheger et al. (2003) ont constaté que 31,3 % des joueurs, qui ressentaient une douleur chronique au genou avant de commencer à jouer au golf, ont déclaré que leurs symptômes s'étaient aggravés en pratiquant ce sport.
Golf player playing at sunset

Les effets du golf sur les jeunes golfeurs

La plupart des études menées jusqu'à présent se sont concentrées sur les golfeurs adultes, les effets du jeu et sa pratique à un jeune âge n'ont pas encore été bien étayés. D'après Cabri et al. (2009), les jeunes joueurs sont rarement exposés à des conditions augmentant le risque de blesser les muscles squelettiques ou les articulations ; cependant, ce n'est pas le seul moyen de prévenir ces blessures.
Toutefois, il se peut que cette affirmation ne soit plus aussi vraie qu'elle ne l'était, compte tenu de l'intensité élevée des nouveaux programmes d'entraînement proposés. Dès lors, certains de ces jeunes golfeurs, en particulier les athlètes de haut nveau, peuvent être soumis à des conditions de charge excessives.Hormis l'âge, aucun consensus défini n'a été atteint parmi les études visant à identifier les groupes particulièrement exposés au risque de lésion du genou.En outre, les enquêtes auprès des groupes d'hommes et de femmes n'ont pas fait état de données cohérentes sur le risque potentiel de lésion, quel que soit le niveau de jeu (McCarroll et Gioe, 1982).
Asian Golf Course

Bref passage en revue des études sur le golf

Les données des études suggèrent que les lésions, indépendamment de l'état du genou, peuvent être causées par différents mécanismes ;néanmoins, les antécédents et le niveau de pratique peuvent les conditionner.Plusieurs chercheurs ont soumis aux participants les enquêtes suivantes portant sur les mécanismes et sur l'âge auquel leurs lésions du genou se sont manifestées.
Les golfeurs interrogés par Batt (1992) ont attribué leur blessure à un mauvais mouvement de pivotement du genou, à une mauvaise technique de tir ou à un soutien irrégulier au sol. D'autres auteurs ont constaté que 95,7 % des joueurs estimaient que leur lésion du genou était due à une pratique excessive. De plus, d’autres études ont montré que l’impact avec la balle (30,4 %), le suivi (38,5%) et les étapes du swing étaient les moments où il arrivait fréquemment de se blesser.
Group of golfers on the fairway
En lien avec ces résultats, McCarroll et Gioe (1982) ont constaté que 68,7 % des lésions des golfeurs étaient dues à une pratique répétée du swing.

Modèles de mouvement

À cet égard, au cours de ce mouvement, certains modèles de mouvement peuvent être identifiés:

  • Extension rapide du genou qui se produit avec une articulation fléchie entre 0° et 30°
  • Rotation tibiale interne importante
  • Avec de faibles angles de flexion, l'activité des muscles postérieurs de la cuisse est sans effets pour réduire activement le déplacement du tibia antérieur, elle contribue donc principalement à augmenter la compression articulaire.
  • forte activité des quadriceps contribuant à une charge articulaire élevée

Dans plusieurs enquêtes, l'âge moyen des golfeurs blessés était très élevé, une enquête révèle que les joueurs âgés de 60 à 65 ans, comparés à d'autres plus jeunes, étaient les premiers à courir un risque de lésion des membres inférieurs (Baker et al., 2017).

Lo swing, il movimento più rischioso nel golf
Fait intéressant, un sondage informel mené par un ancien champion de l'Association des golfeurs professionnels (PGA) a révélé que 55 % des joueurs interrogés lors d'un championnat de la PGA s'étaient blessés au genou à un stade avancé de leur carrière. Ceci est peut-être indicateur du lien existant entre la pratique à long terme et le traumatisme.Par ailleurs, 83 % des lésions étaient au genou gauche et 17 % au genou droit (Twitty, 2009).
Malheureusement, cette enquête n'a révélé aucune information sur le membre principal. De façon générale, on peut supposer que l’échantillon interrogé était droitier et que ces lésions se sont ensuite manifestées sur le genou opposé (gauche).Enfin, les effets de la fatigue doivent également être pris en compte lorsqu'il s'agit d'identifier des facteurs de risque au golf. Vandervoort et al. (2012) ont souligné que marcher pour couvrir les distances du jeu était un moyen de maintenir un certain niveau de condition physique cardiovasculaire. Toutefois, pendant un jeu, cela peut contribuer à augmenter le niveau de fatigue, en particulier chez les joueurs plus âgés.

Golf et lésions liées à l'arthroplastie

Le golf fait partie des programmes de rééducation post-opératoires. À l'inverse, les sports à impact fort tels que le jogging et le tennis sont souvent déconseillés ou autorisés. Les chirurgiens orthopédistes préconisent généralement le golf comme activité de rééducation après une ATG.
Golfista prova ad andare in buca dal green
Certaines études ont montré qu'environ 15,7 % des golfeurs amateurs actifs après une ATG ressentent une légère douleur en jouant au golf alors que 34,9 % ne ressentent cette douleur qu'après avoir joué.Dans une étude menée par Mallon et al. (1996), 3 joueurs professionnels et 39 golfeurs amateurs atteints d'ATG ont été interrogés après avoir repris le golf.Il ressort de cette analyse que les joueurs professionnels n’ont signalé aucune douleur ni pathologie au cours des quatre années suivantes.
Recupero della pallina dal bunker
Les lésions du genou causées par le golf représentent environ 15 % de toutes les blessures, pour les lésions les plus courantes étant donné que la plupart des joueurs sont plus prédisposés.Il est toutefois à noter que les principaux mécanismes entraînant d'éventuelles lésions du genou en jouant au golf sont à ce jour inconnus ou peu clairs dans les différentes études. Quoi qu'il en soit, une charge articulaire élevée et des mouvements complexes peuvent sans aucun doute augmenter le risque de lésion.Les cliniques, les entraîneurs et les joueurs doivent en même temps évaluer attentivement la pratique du golf ou le retour au jeu en cas de douleur au genou à la suite d’un accident ou d'une opération (y compris une arthroplastie totale).
Sources et bibliographie

/related post

4 techniques pour se muscler en prévision du ski

L'entraînement en puissance peut renforcer les muscles et prévenir les chutes et les blessures. Vo...