Champions Train With Technogym: Bebe Vio

« Je me suis passionnée pour l'escrime complètement par hasard. Je me suis littéralement trompée de salle de sport. J'avais commencé la gymnastique artistique, mais l’idée du spectacle de fin d’année ne m’enthousiasmait pas. Je veux dire : quel était l'intérêt d’un spectacle devant mes parents si on ne gagnait rien ? Alors ils m'ont emmené essayer un sport d'équipe, le volley-ball. Quand je suis arrivée, il y avait deux gymnases avec un couloir au milieu et j'ai tout simplement pris la mauvaise porte. Je ne savais rien de l’escrime, je ne savais pas ce que c'était, mais ces sortes de magnifiques Zorro vêtus de blanc m’ont enchantée. Et puis il y a eu le bruit de l'escrime : les coquilles qui s’entrechoquent, les personnes qui crient. C'était magnifique ».

Nul besoin de présenter Bebe Vio. C’est un symbole, l’emblème de notre sport. Elle doit au hasard son histoire d'amour avec l'escrime, et bien entendu à sa famille qui l'a toujours incitée à faire du sport.

D’emblée, la piste s'est avérée être l'endroit idéal pour mettre en lumière son esprit de compétition et son immense passion : « J'ai découvert que le sport peut être un tourbillon d'émotions uniques. Vous commencez à pleurer, puis vous riez, puis vous vous mettez en colère, puis vous criez, c’est un flot d’émotions qui ne s'arrête jamais. C'est de l'énergie pure, qui vous colle à la peau. En escrime, quand on constate que vous êtes plutôt bon, on commence immédiatement à vous entraîner sérieusement en vous ancrant dans la tête l'idée que quelque chose de grand se profile à l'horizon, peut-être même les Jeux olympiques. J'étais également entraînée mentalement, car le sport occupait une place fondamentale dans ma famille. Nous formons plus une équipe qu'une famille : papa est l'entraîneur, maman est le chef suprême, et nous, les trois enfants, sommes là, prêts à nous battre pour atteindre nos objectifs. J'étais donc prête, je n'ai jamais vécu une seule séance d'entraînement comme un sacrifice. Jamais ».

L'escrime, en Italie, est synonyme d’excellence absolue, d’historicité. Et lorsqu'un talent émerge, la route vers la grandeur est vite tracée. Le parcours de Bebe Vio s’est trouvé plus d’une fois à un croisement, bien plus souvent par rapport à d’autres personnes, pourtant elle en est toujours ressortie plus forte, plus grande, plus Bebe : « En réalité, je rêvais des Jeux olympiques, je n'aurais jamais imaginé devoir participer aux Jeux paralympiques. Mais au bout du compte, c'est la même chose, sur vos pieds ou dans un fauteuil roulant, si c'est votre rêve, la seule chose qui compte est d'y arriver. Et maintenant que j'ai réussi, ma plus grande fierté est de voir la prochaine génération me regarder comme un modèle, en disant « Je peux le faire parce qu'elle y est arrivée elle aussi ! ». C'est bizarre ! Mais c'est aussi la plus belle sensation ».
Une grandeur, celle des Jeux olympiques, que la jeune championne italienne a pu découvrir en personne à Rio 2016, en entrant ainsi dans les livres d'histoire : « Puis lorsque j'ai réussi participer aux Jeux paralympiques, cela a été une expérience de rêve. Je l’ai vécue comme si tout était la plus belle chose jamais vue auparavant. Peut-être parce que c'était la première fois, et que ça semblait énorme, magnifique. Notre compétition était parmi les dernières, au fur et à mesure que je me liais d'amitié avec les autres athlètes du village, je les voyais partir alors que je devais encore attendre. Cela a valu la peine d’attendre, le plus beau moment, c’est lorsque nous nous sommes serrées dans nos bras avec mes coéquipières après avoir décroché la troisième place en tant qu'équipe ».

Parler à Bebe Vio est un privilège, car entre son énergie débordante et sa douceur se cache toujours un véritable trésor, que l’on peut emprunter tel quel au langage sportif et appliquer à la vie de chacun : « C'est bizarre parce que vous essayez toute votre vie de ne pas perdre pour pouvoir gagner, et quand vous gagnez, vous réalisez à quel point c'était important de perdre ».

À seulement 24 ans, Bebe Vio s'est déjà distinguée dans le monde de l'escrime et du sport, en remportant le titre de championne paralympique mondiale et européenne de fleuret individuel.
Son panache et son insouciance, qui sont devenus les marques de fabrique de Bebe, ne doivent cependant pas induire en erreur : derrière les nombreuses victoires remportées, il y a des heures et des heures de détermination, d'efforts, de dévouement et de travail.
Comme elle le rappelle elle-même, on n'arrive pas au sommet sans un entraînement quotidien, fignolé dans les moindres détails. Pour sa préparation athlétique, Bebe Vio choisit et s'entraîne avec Technogym Bench.

Découvrez Technogym Bench

Technogym Bench est le banc polyvalent au design essentiel comprenant tout le matériel dont vous avez besoin pour votre musculation et votre entraînement fonctionnel. Ila été conçu pour combiner la plus grande variété d'entraînement avec le plus petit encombrement, ce qui vous permet d'effectuer le plus grand nombre d'exercices dans un espace très limité.
Pratique et fonctionnel, Technogym Bench comprend tout ce dont vous avez besoin pour obtenir les résultats que vous recherchez : poids lestés, pour bien travailler vos abdos ; bandes élastiques, pour varier l'intensité des exercices avec différentes résistances ; haltères hexagonaux, pour travailler votre musculation ; un tapis d’entraînement, pour bénéficier d’un maximum de confort et de stabilité pendant les exercices.
L'escrime implique un entraînement fonctionnel et musculaire complet qui se concentre sur les membres supérieurs et inférieurs. Technogym Bench vous permet d'effectuer simplement et efficacement plus de 200 exercices complets.
Pour les entraînements comme ceux de Bebe Vio, vous avez le choix entre les différents programmes d'entraînement vidéo inclus : en effet, le banc d’entraînement tout-en-un comprend également l'accès à une vaste bibliothèque d'entraînements vidéo guidés par des entraîneurs spécialisés de Technogym, d'une durée de 20 à 30 minutes, adaptés à tout type d'objectif et de niveau pour exercer la musculation, l'endurance et le core.

/related post

Champions Train With Technogym: Kazuyasu Minobe

L'escrimeur japonais Kazuyasu Minobe s'entraîne avec Kinesis One, la solution Technogym qui offre u...