Champions Train With Technogym: Akiyo Noguchi

« Mes parents exploitaient une ferme laitière, donc aussi loin que je me souvienne, jouer pour moi signifiait essayer de grimper sur une vache, le toit de l’étable ou la cime des arbres. C'est comme ça que je jouais. Puis à 11 ans, je suis allée à Guam pour un voyage en famille et c’est là que j’ai essayé l’escalade dans un centre commercial. C’est ainsi que tout a commencé. J'ai immédiatement pensé que c'était très amusant, puis je suis passée aux choses sérieuses ».

Akiyo Noguchi parle d'une voix délicate, comme le veut l’étiquette japonaise, toujours attentive au moindre détail. Mais en même temps, le fil rouge de ses pensées parvient à transcender les choses terrestres et à vous conduire dans un voyage à la découverte d'un Nouveau Monde.

Un monde dans lequel une petite fille qui a grandi dans une ferme laitière a réussi à faire de sa passion son métier. Un métier important qui a fait d'elle une star contemporaine. L'escalade est un sport unique qui, pour Akiyo, a toujours signifié une relation spéciale avec la nature : « Je pense que l'escalade est un sport très proche de la nature. Son origine reste celle de l'escalade en plein air et y penser me ramène à mes racines. Aujourd’hui encore, je cultive mon rapport à la nature, qui est comme une deuxième maison pour moi. Je passe souvent du temps à l'extérieur et j'essaie toujours d'être là où se trouvent les rochers. En définitive, lorsque je suis fatiguée des compétitions ou que je me sens un peu déprimée, escalader de simples rochers, en plein air, sous le ciel, me procure un sentiment de paix et d'accomplissement ».

Une harmonie parfaite entre l'esprit et le corps, qui se concrétise par une approche méthodique et holistique de la discipline, pour une athlète mature, qui a appris à ses dépens le poids des attentes et la nécessité d'un équilibre parfait : « Je pense que le corps, l'esprit et la technique sont des composantes tout aussi importantes les unes que les autres et qu'elles coexistent sans relâche. Elles sont indissociables les unes des autres, et si un seul de ces éléments manque, vous ne pouvez pas vous entraîner sérieusement. S'entraîner dur n'est possible qu’en fonction de votre présence mentale et de votre capacité à vivre le moment présent. Je m'entraîne souvent à la maison, c'est toujours un voyage intérieur. Ce que vous réussissez à faire chez vous, vous devez ensuite le répéter même devant les autres. Cependant ce que vous n’arrivez pas faire quand vous êtes seul, vous ne réussirez pas non plus à le faire lors de l’épreuve. C’est mathématique. Ainsi, réussir, avoir du succès entre les quatre murs de son chez-soi libère votre capacité à le répéter également à l’extérieur ».
En Coupe du monde depuis l'âge de 16 ans, Noguchi, née en 1989, a appris à reconnaître les composantes de la performance parfaite, celle qui lui permet de s'exprimer sans faille : « Quand je grimpe habituellement, je pense à une foule de choses : les sensations de chaque partie de mon corps, la position à adopter, la prochaine « prise » à faire, et pendant une compétition, j'entends même les applaudissements en bruit de fond. Je pense et ressens beaucoup de choses. Néanmoins, lorsque je suis au mieux de ma forme, je ne pense soudain plus à rien et mon corps bouge de son propre gré. C'est ma performance parfaite, car j’estime qu’être une athlète et être une personne ne forment qu’une seule et même chose. Comme je pratique l'escalade depuis toute petite, je pense que ce sport a fait de moi ce que je suis maintenant. Je suis sans distinction une athlète et une personne ».

Une femme complexe et accomplie qui, après de nombreuses années de succès internationaux, pourra enfin se mettre à l'épreuve sur la scène la plus importante : les Jeux olympiques de Tokyo 2020.

La grimpeuse japonaise Akiyo Noguchi a marqué les esprits avec ses neuf victoires consécutives au Bouldering Japan Cup (Championnat du Japon d’escalade), un exploit qu'aucun autre athlète japonais n'a pu égaler ou dépasser et qui est le résultat d'une préparation athlétique ciblée et méticuleusement étudiée.
Pour entraîner la musculation, la vitesse et l'endurance en vue de la compétition, le programme d'entraînement de Noguchi comprend l’utilisation de Skillrow.

Découvrez Skillrow

Skillrow est le seul rameur d'intérieur qui améliore la puissance anaérobie, la capacité aérobie et les fonctions neuromusculaires en un seul appareil.
Parfait pour améliorer les qualités athlétiques, la santé cardiovasculaire et la puissance globale de votre corps, Skillrow est conçu pour reproduire parfaitement la sensation du coup de rame dans l'eau, avec Aquafeel.
Avec Multidrive Technology, vous pouvez choisir entre deux modes d’entraînement : le mode Rowing qui est destiné à l'entraînement cardiovasculaire, et le mode Power qui est destiné à l'entraînement en puissance ou à la simulation du rameur avec une résistance supplémentaire.
Skillrow est le rameur aux caractéristiques uniques : il peut être démonté en toute sécurité en deux parties, si nécessaire, pour faciliter son stockage. De plus, la molette vous permet de sélectionner son niveau de résistance tout en restant confortablement assis. La console intuitive vous permet de consulter facilement vos données de performance depuis n’importe quel lieu d'entraînement.
Pour des séances d'entraînement comme celles d'Akiyo Noguchi, vous pouvez choisir parmi les programmes par objectifs qui vous conviennent (durée, distance, calories et répétitions), et Interval Training ou TNT mis au point par des professionnels.

/related post

Champions Train With Technogym: Yeman Crippa

Le champion italien de demi-fond Yeman Crippa s'entraîne avec Skillrun, le produit de course à pie...